Parcours martial de Francisco Campelo
Page précédente
4ème Dan de l'Aïkikaï de Tokyo

Francisco Campleo est né à Genève le 29 octobre 1966.

En 1979 à l’âge de 13 ans il débute son parcours martial par le full-contact et la boxe anglaise à l'académie de karaté de Dominique Valera.

 

En 1991 il va faire la merveilleuse rencontre de Maître Liu Yugui avec qui il pratiquera assidûment le Tai Chi Chuan durant cinq ans.

C'est en 1992 parallèlement à la pratique du Tai Chi Chuan, qu'il va faire une découverte capitale... celle de l'Aïkido, qu'il débute au Shung Do Kwan à Genève.

Très rapidement, l'Aïkido va prendre une place importante dans sa pratique martiale et devenir, jusqu'au jour d'aujourd'hui, sa discipline de prédilection.

Il va s'entraîner assidûment et sans compter dans cette discipline avec son ami Pierre Morin qui, après un séjour de deux années en tant qu’ Uchi deshi (élève permanant) à Paris, va lui faire découvrir un Aïkidô d'une autre dimension ; l'Aïkidô de Christian Tissier.

En 1997 lorsqu’il obtient son 1er Dan une évidence s'impose, l'Aïkidô ainsi que ses armes de référence, le Kenjutsu (Aïkiken) et le Jôjutsu (Aïkijô) seront sa voie, même si en parallèle il continue à s'entraîner dans d'autres disciplines, les considérant toutes aussi riches et pertinentes les unes que les autres.

Avec son Sempai et désormais ami, il se rendra régulièrement à Paris pour pratiquer selon l'enseignemet de Maître Tissier ainsi que dans dans différents stages donnés par ses élèves.

En 2000 il obtient son 2ème Dan ainsi que son certificat de Fukushidoin et d'examinateur.
En 2004 il obtient son 3ème Dan.
En 2005 il se rend pour la première fois au Japon et découvre le centre mondial de l’Aïkidô, l'Aïkikaï de Tokyo.
Il va s’y entraîner quotidiennement avec la plupart des Sensei du Hombu Dôjô et ainsi se faire une idée générale de l’enseignement dispensé dans ce lieu sacré.
De retour à Genève, c’est avec l'extrême conviction d'avoir un rôle à jouer dans la transmission de cette discipline, qu’il débute son parcours d'enseignant au Shung Do Kwan à Genève.
Dès lors il se consacre pleinement à l'étude et à l'enseignement de l'Aïkidô ainsi qu'aux armes de cette même discipline.
Il continue à suivre assidument les cours au SDK et se rend régulièrement aux stages de Christian Tissier ainsi que ceux d'autres grands maîtres japonais. Il s'implique également pour la diffusion de l'Aïkidô lors de diverses manifestations notamment au célèbre Salon des Arts Martiaux de Genève, ainsi qu'à la Convention des Arts Martiaux de Genève.

En 2009 il retourne au Japon où il reprend ses entrainements d'Aïkidô à l'Aïkikaï de Tokyo. Il se rend également au Meiji Jingu Shiseikan Dôjô chez Maître Inaba Minoru pour approfondir son étude du Kenjutsu de Kashima ShinRyu.

Le 05 décembre de cette même année, il obtient son 4ème Dan.

4ème Dan Aïkikaï de Tokyo
Autres dates et rencontres décisives

En 1995, une autre rencontre, celle de Maître Ong Ming Thong élève de Maître P’Ng Chye Khim et instructeur de la Sao Lim Association of Penang, va l'amener à pratiquer durant quatre années et toujours en parallèle avec l'Aïkido, le Kung fu Sao Lim Chuan.

En 1998 encore une belle rencontre, celle de Cyril Aubry à l'époque élève de Bas Rutten, va l'amener à s'initier au combat libre (MMA) sous toutes ses formes, en passant par le Kickboxing, le Muay-thaï, le Pancras, le Jûjutsu brésilien, le Valetudo, le Sambo etc.

Il va se passionner pour cette nouvelle approche martiale durant quatre années en tant que sparring partner de Cyril Aubry et aura à plusieurs reprises, l'occasion de combattre avec des pratiquants venant de différentes disciplines.

En 2002 au sein du Shung Do Kwan, il remet sa ceinture blanche pour s'initier au Jûjutsu traditionnel avec Patrick Moynat, instructeur de la police Genevoise et à l’institut suisse de police. Il obtiendra son 1er kyu en 2007.

En 2011 il passe les sélections pour entrer dans la police et après avoir suivi avec succès la formation il obtient son diplôme et exerce aujourd’hui en tant qu’agent de police municipale.

 

Avec Jo DIAZ 5ème Dan de KAJUKENBO

En 2012, il découvre le Kajukenbo, méthode de self défense Hawaïenne. Il rencontre Jo et Luis Diaz avec qui il va régulièrement s’entrainer à Paris. En 2013 il ouvre une section dans son dojo et enseigne cette méthode aux nouveaux élèves. Jo et Luis vont ainsi lui accorder leur confiance et le nommer représentant du Kajukenbo pour la Suisse. 

Avec Angel GARCIA SOLDADO 10ème Dan de Kajukenbo

En 2013 il suit la formation d’instructeur TTI (Techniques et Tactiques d’intervention) auprès de l’institut suisse de police (ISP) et obtient son certificat MDTS.

Certificat MDTS, Institut Suisse de Police (ISP)
Francisco CAMPELO - 4ème Dan Aïkido - Aïkikaï Tokyo - Genève, Suisse
design & dev by BLUEWAVE & STEF ©2009