DO IN & QI GONG
LE DO-IN (DAO-YIN)

Le Do-in ou Dao-Yin est une pratique ancestrale au service de la santé. C'est une technique d’auto-massage  d’origine japonaise (en japonais, "do" signifie la voie  et "in " l’énergie ) de prévention et d’entretien de la santé et du bien-être. Elle utilise des pressions, des tapotements, et des frictions des doigts, des mains et des coudes sur l’ensemble du corps.

L'avantage du Do-in repose dans le fait  qu'il est pratiqué sur son propre corps, aussi bien sur la peau qu'à travers des vêtements, il ne nécessite aucun accessoire extérieur, ni connaissances technique. Ses résultats positifs peuvent être constatés dès les premières séances, les mouvements effectués ayant pour but de régulariser le flux d'énergie vitale qui circule à travers notre corps et notre esprit, afin d'augmenter notre potentiel qu'il soit physique comme intellectuel.

Issu des traditions orientales, comme l'accupuncture, l'art du DO-IN s'est développé dans la connaissance et le respect des lois qui nous relient à l'ordre de l'univers; il mène à l'équilibre du corps et de l'esprit.

Le DO-IN rend serein, joyeux et créatif. Chacun peut jouir de ses bienfaits, seul ou en groupe. On peut aussi en profiter comme échauffement avant un entrainement ou comme moyen de retour au calme dans des domaines comme, les arts martiaux, des activités artistiques ou sportives ou pour renforcer notre disponibilité quotidienne. Il permet d'harmoniser les fonctions du corps et de stimuler la vitalité de l'être dans sa globalité. Le Do-in est préventif et s'adresse à toute personne soucieuse de déborder d'énergie.

LE QI GONG

Dans la haute antiquité les Chinois recherchaient l'immortalité du corps. La tradition chinoise a donc développé toutes sortes de moyens qui, à défaut de rendre immortel, ont permis d'allonger la vie et d'améliorer la santé. Le Qi Gong fait ainsi partie intégrante de l'arsenal thérapeutique et préventif de la médecine chinoise depuis plus de 3000 ans, au même titre que la pharmacopée et la diététique, l'acupuncture et les massages.

Plus tard, les moines et ermites taoïstes, puis bouddhistes, ont adopté le Qi Gong pour contre-balancer l'aspect méditatif de leur pratique, renforcer leur corps chétif. Au fil des siècles ces adeptes ont peaufiné les exercices et développé tout leur potentiel spirituel.

Le Qi Gong a traversé les siècles et les genres. Il a engendré un nombre incalculable de styles, d'écoles, de variantes. On dit qu'il existe des milliers de Qi Gong différents, qui peuvent se présenter sous la forme d'enchaînements de mouvements, de postures debout ou assises. Mais tous sont basés sur les principes suivants :
  • Développer la coordination motrice
  • Acquérir des mouvements fluides, lents, naturels et détendus
  • Développer la capacité de la respiration, lente, en synchronisation avec le geste
  • Guider par la pensée et l'autosuggestion le "Qi" à travers le corps


Le DO-IN et le QI-GONG n'exigent pas de condition physique particulière. Ils donneront leur plus
beaux fruits si l'on sait faire preuve des qualités de patience, confiance, détermination et régularité.
On peut considérer le DO-IN et le QI-GONG comme une méditation active.
Ils nous rendent serein, joyeux et créatifs. Chacun peut jouir de ses bienfaits.

 

Les effets bénéfiques du Do-In et du Qi-Gong

Sur le plan physique :

  • Améliore la fonction respiratoire
  • Active la circulation sanguine à travers le corps
  • Calme le système nerveux
  • Stimule les fonctions organique
  • Stimule l'énergie et évite les stagnations
  • Stimule la fonction digestive
  • Stimule les émontoirs (élimination des déchets)
  • Améliore la qualité du sommeil
  • Harmonise les deux hémisphères du cerveau

Sur le plan intellectuel :

  • Stimule la mémoire et la concentration
  • Permet de garder un esprit alèrte et réceptif
  • Favorise la gestion du stress et des émotions
  • Permet d'être plus centré et plus optimal

 

Francisco CAMPELO - 4ème Dan Aïkido - Aïkikaï Tokyo - Genève, Suisse
design & dev by BLUEWAVE & STEF ©2009